© 2014 LOZANA Santé Inc. 

Ocean Harvest Technology Ltd obtient des résultats positifs pour Océan Aviaire lors d'essais menés à l'Université de Guelph et dans des applications commerciales

Rapport d'étude clinique

 

Objectifs

Étudier l’effet du mélange d’algues marines Océan Aviaire sur la performance de croissance et sur le rendement de viande de la poitrine chez les poulets de chair commerciaux.

Résumé

  • En phase de début, le supplément OFP à un taux d’inclusion de 0,5% a amélioré le poids corporel (BW), le gain de poids (BWG) et le taux de conversion alimentaire (FCR).

  • Les résultats de l’inclusion de OFP à un taux d’inclusion de 0.5% en phase de croissance furent similaires à la phase de début avec une amélioration de la consommation quotidienne moyenne (ADFI), du gain de poids (BWG) et du taux de conversion alimentaire (FCR). Dans la phase de finition, seul le gain de poids (BWG) a été amélioré.

  • Dans l’ensemble (j 0 à j 42), le poids corporel final (j 42) des volailles nourris avec le supplément OFP à un taux d’inclusion de 0,5% était plus lourds de 166 grammes par rapport aux volailles témoins.

  • Dans l'ensemble, les volailles nourris avec le supplément OFP à un taux d’inclusion de 0,5% avaient un taux de conversion alimentaire (FCR) supérieur de 2,2% par rapport aux volailles témoins.

  • Les volailles nourris avec le supplément OFP à un taux d’inclusion de 0,5% avaient un rendement de viande de la poitrine supérieur de 9,2% par rapport aux volailles témoins.

  • Le taux de mortalité étaient diminué chez les volailles nourris avec le supplément OFP à un taux d’inclusion de 0.5% par rapport aux volailles témoins   (1,9 versus 3,2%)

  • En raison de l’amélioration des performances et du taux de survie, Océan Aviaire  - OceanFeedTM a fourni un retour sur investissement de 108%

Méthodes

  • Deux régimes alimentaires: le régime de contrôle et le régime de contrôle avec le supplément Océan Aviaire (OFP)  à un taux d’inclusion de 0,5% ont été testés (annexe 1). Les diètes et programmes alimentaires ont été formulés et comportaient 3 phases: j 0-10 début, croissance j 11-24 et finition j 25-42. Les diètes étaient à base de maïs et de soja sans prébiotique, probiotique ni anticoccidien ou antibiotique favorisant la croissance. La phase de début a été préparée sous forme de poudre tandis que celle de la phase de croissance et de la phase de finition ont été préparées sous forme de lingots. La température et la pression de vapeur durant le traitement et la transformation des aliments étaient de 65 - 70°C et de 30 psi.

  • Les volailles ont été exposés à un éclairage de fluorescence pendant 23 heures (20 + lux) pendant les 4 premiers jours et ensuite à un cycle 16 lumières : 8 noirceur (10 - 15 lux) pour le reste de l’expérience. 

  • Tout au long de l’expérimentation, les volailles avaient librement accès à l'eau et à l'alimentation via des mangeoires. Le poids corporel et la consommation alimentaire ont été contrôlés aux jours 0, 10, 24 et 42 pour le calcul du BWG et FCR. Les mortalités ont été comptées et le poids corporel enregistré pour le calcul du taux de conversion alimentaire ajusté pour la mortalité. Une volaille par enclos a été sélectionnée au hasard, pesée et sacrifiée à la fin de l’expérience pour l’évaluation du rendement de viande de la poitrine.

Analyse des données:

Le FCR ajusté pour la mortalité a été calculé comme suit: FCR ajusté pour la mortalité (AFCR = poids de la nourriture consommé) / (gain de poids des survivants + gain de poids de la mortalité).

« En raison de l’amélioration des performances et du taux de survie, Océan Aviaire a fourni un retour sur investissement de 108% »

Conclusions

 

  1. Pour les conditions du présent essai, une quantité de OFP à un taux d’inclusion de 0,5% était suffisante pour améliorer le BWG, le FCR et le rendement de viande de poitrine comparativement à la volaille nourrie au régime contrôlé.

  2. Une augmentation du taux d’inclusion de OFP supérieur à 0,5% à augmentée de façon non significative les performances. Compte tenu de l’état de santé élevé de l’établissement, une plus forte dose peut être appropriée dans des conditions  environnementales plus difficiles.

  3. La mortalité a été améliorée de 40,6% (1,9% versus 3,2%) chez la volaille ayant un régime supplémenté OFP à 0,5% par rapport à la volaille nourrie avec un   régime contrôlé.

  4. La  marge de profit sur les coûts d’alimentation était supérieur de $0,13 pour les volailles nourries.   

  5. En considérant la marge de profit sur les coûts d’alimentation et l’amélioration du taux de survie, le retour sur investissement pour le groupe OFP est de 108%

Annexe 1 Composition de base des régimes expérimentaux

1 Compris dans chaque kg: Vit A 8.800.0 IY; Vit D3 3 300.0IU; Vit E 40.0IU; Vit B12 12.0mg; Vit K3 3.3 mg; Niacine 50.0mg; Chlorure 1200.0mg; Acide folique 1.0mg; Biotine 0.22mg; Pyridoxine 3.3mg; Thiamine 4.0mg; Acide pantothénique calcique 15.0mg; Riboflavine 8.0mg; Manganèse 70.0mg; Zinc 70.0mg; Iron 60mg; Iodine 1.0mg; Cuivre 10mg; Sélénium 0.3mg